Dernières infos
Image

Accord de libre-échange: Le Nigeria fait faux bond à l’Ua

Accord de libre-échange: Le Nigeria fait faux bond à l’Ua | Echo Web Afrique

Echo Web Afrique - Le président nigérian, Muhammadu Buhari ne sera pas à Kigali (Rwanda) cette semaine où il devait prendre part au sommet extraordinaire de l'Union Africaine pour signer le traité sur la Zone de libre-échange continentale (Zlec). Il l’a fait savoir dans un communiqué ledimanche 18 mars.

« M. le président ne voyagera plus vers Kigali pour cet évènement parce que certains actionnaires nigérians ont fait savoir qu'ils n'ont pas été consultés » annonce le communiqué. L’ouverture du marché nigérian suscite « quelques réticences » de la part de nombreuses organisations.

Le Nigeria Labour Congress (Nlc), l'un des plus grands syndicats du pays, qui se dit choqué «par le manque de consultation dans ce processus », a rejeté toute participation de Buhari au sommet de Kigali.

« Nous demandons à M. le président de ne pas signer le traité à Kigali, ni nulle part ailleurs », a déclaré Ayuba Wabba, secrétaire général du Nlc.

Rappelons que la mise en place de la zone de libre-échange a été initiée par les chefs d’États et de gouvernements de l’Union africaine (Ua) en début d’année 2012.

L’objectif est d’intégrer les 54 pays africains dans une zone de libre-échanges commerciaux, et de regrouper à terme, les zones régionales commerciales (Communauté de développement de l'Afrique australe -Sadc-, Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest -Cedeao-,...).

Les réserves du Nigeria, vaste marché avec une population estimée à 190 millions d’habitants, porte un coup dur à ce projet capital pour l’Union africaine (Ua).

VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires