Dernières infos
Image

La Nouvelle-Zélande: Un pays «indéniablement» raciste

La Nouvelle-Zélande: Un pays «indéniablement» raciste | Echo Web Afrique

LEPOINT - Après les propos du réalisateur maori Taika Waititi, Jacinda Ardern a reconnu que, malgré des efforts, la Nouvelle-Zélande restait un pays raciste.

La Nouvelle-Zélande est «indéniablement» raciste et c'est la Première ministre du pays qui ose le reconnaître. Mercredi, la Néo-Zélandaise a admis que, malgré les efforts, dont elle se dit fière, pour lutter contre ce problème, le racisme restait bel et bien présent. Une affirmation qui fait suite aux propos du réalisateur néo-zélandais Taiki Waititi, un Maori, qui avait ouvertement abordé la question et critiqué son pays lors d'une interview. «Je pense que la Nouvelle-Zélande est le meilleur endroit au monde, mais c'est un endroit raciste», avait ainsi affirmé la semaine dernière l'auteur du film Thor : Ragnarok , dans un entretien au magazine britannique Dazed & Confused.

«Il y a des gens qui refusent d'emblée de prononcer correctement les noms maoris. Ils ont un comportement discriminatoire à l'égard des Polynésiens», a-t-il ajouté en disant avoir lui-même été victime de propos racistes. Ces commentaires ont suscité un vif débat en Nouvelle-Zélande, certains soutenant le réalisateur quand d'autres affirmaient qu'il exagérait un problème bien plus grave dans d'autres pays. «Je pense qu'on aurait du mal à trouver un pays où le racisme n'existe pas», a déclaré en retour Jacinda Ardern à la chaîne TV3, avant de reconnaître que la Nouvelle-Zélande ne faisait pas exception.

Le langage maori contre le racisme
« La Nouvelle-Zélande fait-elle partie de ces pays ? Indéniablement. Le racisme est-il présent dans la plupart des pays ? Indéniablement. Peut-on mieux faire ? Oui», a-t-elle expliqué. «Je suis vraiment fière des efforts que l'on réalise tous les jours pour mieux faire», a-t-elle ajouté. Fin 2016, la Nouvelle-Zélande avait annoncé qu'elle allait rayer de la carte des noms de lieux contenant le terme « nègre ». Trois localités des Alpes du Sud de l'île du Sud avaient ainsi être rebaptisées à l'aide de termes empruntés au langage maori. Nigger Stream était devenu Pukio Stream, Niggerhead avait été transformé en Tawhai Hill et Nigger Hill en Kanuka Hills.

VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires