Dernières infos
Image

Le Sénégal secoué par la découverte du corps sans vie d'un enfant

Le Sénégal secoué par la découverte du corps sans vie d'un enfant | Echo Web Afrique

La découverte du corps d’un enfant dans un champ à Rufisque et la question du parrainage des candidats lors de la présidentielle du 24 février 2019 sont les principaux sujets en exergue dans les quotidiens reçus mardi à l’APS.
 

 

La Cloche ouvre sur la découverte du corps d’un enfant retrouvé "dans un piteux état" à Rufisque et affiche à sa Une : "Bébé Fallou 2 ans, sacrifié". Pour le journal, "la découverte, lundi, à Rufisque, du corps sans vie du jeune Fallou Diop, montre redoutablement que les promoteurs de ces enlèvements et auteurs des homicides ne sont pas prêts de lâcher le morceau". La Cloche invite l’Etat à "protéger ces chérubins !".

 

Tribune se fait également écho de la "récurrence des agressions, enlèvements et tueries d’enfants". "Le Sénégal de toutes les horreurs", titre la publication qui évoque le cas de l’enfant retrouvé dans un champ à Rufisque et celui d’une autre fille qui a failli être égorgée à Yeumbeul (Dakar).

 

Evoquant le drame de Rufisque, Vox Populi note qu’en "représailles à ce qu’ils qualifient d’acte ignoble et barbare, (les habitants) du quartier de Gouye Mouride, ont vigoureusement manifesté durant toute l’après-midi dans les artères de la commune de Rufisque Est pour dénoncer ce énième rapt d’enfants à Rufisque".

 

Parlant de cette découverte macabre, L’Observateur s’exclame "Odieux !". "Des maraîchers ont retrouvé la dépouille en état de décomposition dans un champ. Il était enveloppé dans un sachet enfoui dans un sac de charbon".

 

Selon L’Obs, "à l’annonce de la découverte du corps sans vie du bébé Serigne Fallou Diop, une foule de personnes a assailli le site. L’atmosphère chargée d’émotions, personne ne pouvait plus se retenir. Des femmes en transe et des cris de désolation fusent de partout".

 

Sur le même sujet, L’As affiche à sa Une : "Fallou Diop retrouvé dans un sachet, la tête rasée".

 

En politique, Le Quotidien note que Macky Sall "vote" pour le parrainage des candidatures. 

 

Le Conseil a examiné et adopté lundi le projet de loi portant révision de la Constitution et le Projet de loi portant modification du Code électoral. 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires