Dernières infos
Image

Somalie : menacé d'une procédure de destitution, le président du Parlement démissionne.

Somalie : menacé d'une procédure de destitution, le président du Parlement démissionne. | Echo Web Afrique

Mohamed Sheikh Osman Jawari, le président du Parlement somalien a rendu le tablier ce lundi à quelques heures d’une procédure de destitution, mettant ainsi fin à des semaines de tension.

“Nous étions au Parlement ce matin, prêts pour la motion contre le président. Puis le vice-président est entré et a lu une lettre de démission du président”, a déclaré à Reuters le député Dahir Amin Jesow. Le bureau des Affaires constitutionnelles de la Somalie a également tweeté l’information.

Le président du Parlement somalien était en conflit ouvert avec les législateurs, mais également l’exécutif en raison d’accusations d’abus de pouvoir et d’obstruction à la réforme constitutionnelle. Entre autres failles qui lui sont imputées, sa décision de retirer une motion de défiance contre le président d’alors, Hassan Sheikh Mohamud, en 2015.

Jusqu‘à ce lundi, le parlementaire en poste depuis 2012 s‘était malgré tout fermement opposé à toute option de démission. “Je ne travaille pas pour eux (…) Je ne vais pas démissionner”, avait-il martelé.

Ces tensions au sommet du pouvoir législatif ont fait craindre une nouvelle instabilité politique alors que l‘élection du président Mohamed Abdullahi Mohamed en février 2017 avait ravivé les espoirs d’une solidification des institutions de la République.

La Somalie, en état d’anarchie depuis la chute du dictateur Mohammed Siad Barre au début des 1990, doit également faire face à l’insurrection du groupe extrémiste Al Shabab, lié à Al Qaida, qui mène fréquemment des attaques à Mogadiscio et dans d’autres régions en vue de renverser le gouvernement.

VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires